post-title Remarquable efficacité de collage des adhésifs Elsodent ! https://www.elsodent.com/wp-content/uploads/41-e1600436392279.jpg 2020-10-22 15:58:00 yes no Publié par

Remarquable efficacité de collage des adhésifs Elsodent !

L’efficacité du collage des adhésifs ELSODENT HEALBOND MP et HEALBOND Max sur la dentine a été testée par l’équipe du Pr Van Meerbeek, (KU Leuven BIOMAT).

Publié par

Depuis 25 ans, le laboratoire ELSODENT fait figure d’exception en étant l‘unique fabricant français de produits consommables dentaires. S’appuyant sur son département R&D de haut niveau, il développe des produits aux qualités physico-chimiques et cliniques remarquables, parfaitement aptes à concurrencer les standards du marché à la réputation pourtant bien établie. De plus, il innove en plaçant une technologie de pointe, le développement durable et la biocompatibilité, au cœur de la stratégie de la société, en proposant une gamme complète de produits conçue à partir de molécules non dégradables, potentiellement moins toxiques.

Il y a quelques mois, Elsodent a fait parvenir à l’Université de Louvain, à l’attention de Bart Van Meerbeek, sa gamme de systèmes adhésifs (HEALBOND MP et HEALBOND Max) pour réaliser des tests comparatifs de micro-adhésion sur la dentine vis-à-vis des produits leader du marché dentaire, notamment 3M et KURARAY. La seconde partie des tests est désormais disponible et nous sommes fiers d’en partager les résultats avec vous. En effet, les excellentes valeurs d’adhésion à 1 semaine sont également confirmées après immersion pendant 2 mois dans l’eau distillée !

Comme pour tous les produits de la gamme BIO+ ELSODENT, des formulations sans addition d’HEMA, TEGDMA, ni perturbateurs endocriniens (BisGMA ou BPA) sont associées à cette remarquable efficacité. Valorisons ensemble la qualité et l’efficacité du Made in France !

Matériaux & méthodes

1. Application de l’adhésif et restauration composite

Tous les adhésifs dentaires testés dans cette étude ont été mis en œuvre conformément aux instructions d’utilisation de leur fabricant respectif. Chaque dent a ensuite été restaurée avec du composite.

 Le composite a été photo-polymérisé pendant 10 secondes sur la surface et 10 secondes de chaque côté du composite.

2. Test de résistance d’adhérence par micro-traction (µTBS)

Après photo-polymérisation, les dents restaurées ont été conservées pendant 24h dans l’incubateur à 37°C à 100% d’humidité, puis transférées dans de l’eau distillée préchauffée (37°C) à 37°C et stockées pendant 6 jours.

L’absence d’émail sur les interfaces collées de tous les micro-échantillons a été vérifiée à l’aide du stéréo-microscope.

Chaque paire de micro-échantillons fracturés (face dentine et composite) a été examinée en stéréo-microscopie pour déterminer le mode de défaillance, qui a été enregistré soit comme ‘‘défaillance cohésive dans la dentine’’ (D), ‘‘défaillance interfaciale adhésive’’ (I), ‘‘rupture mixte’’ (M) ou ‘‘rupture cohésive dans le composite’’ (C).

Le μTBS de la moitié des échantillons a été mesuré après un stockage d’une 1 semaine dans l’eau distillée à 37°C (sans aucun thermocyclage), défini comme immédiat ‘‘1-week’’.

La moitié restante est soumise à 50 000 thermocycles (5 ° C – 55 ° C, avec un temps de cycle total de 75 secondes) soit environ 2 mois et identifiée ‘‘2-months’’.

RAPPORT DE TEST

Info & Actu

Chargemente en cours de…
Accès contrôlé Vous certifiez être un professionnel de la santé bucco-dentaire ?